Sécurité : ce qu’il faut savoir pour choisir sa porte d’entrée

En neuf ou en rénovation, vous avez pensé esthétisme et isolation pour choisir votre porte d’entrée. Mais on en oublie souvent qu’elle sert également à éviter les intrus indésirables. Quels sont les points essentiels à prendre en considération pour, en plus, assurer la sécurité de toute la famille ?

Porte d’entrée et robustesse des matériaux

La porte d’entrée est l’un des points de vulnérabilité de toute habitation. En France, 40% des effractions se font d’ailleurs par cette ouverture. Pour prévenir de tels risques, mieux vaut donc la choisir en connaissance de cause.

Ainsi, avant même de se pencher sur la résistance de la serrure en elle-même ou encore du nombre de points d’ancrage, il faut savoir que PVC, bois et aluminium n’offrent pas la même résistance :

  • PVC : naturellement, c’est un matériau qui peut décourager un malfaiteur, sous réserve bien évidemment d’opter pour des dormants avec des armatures métalliques.
  • Bois : souvent utilisée en rénovation, la porte en bois se révèle généralement plus compliquée à ouvrir que son homologue en PVC.
  • Aluminium : la porte d’entrée en aluminium ou mixte en bois/alu est ce qui se fait de mieux en matière de sécurité, en particulier les huisseries de la gamme K-Line proposées par nos trois showrooms d’Ille-et-Vilaine, à Bruz-Goven, à Bain-de-Bretagne et à Melesse Route du Meuble (aux portes de Rennes).

Sécurité : pour aller plus loin

Pour dormir sur ses deux oreilles, votre porte, peut importe son matériau, doit présenter un certain nombre d’éléments :

  • une serrure avec de trois à six points de sécurité
  • un système anti-dégondage
  • le vissage des paumelles (les parties métalliques qui permettent à la porte de pivoter) de manière invisible dans le dormant et l’ouvrant. En effet, si vous avez opté pour une serrure multipoints, les malfaiteurs peuvent s’attaquer à votre porte d’entrée en tentant d’arracher les paumelles.

Pour les portes d’entrée présentant des parties vitrées, celles-ci doivent être résistantes pour jouer le rôle de retardateur d’effraction.

Entrebâilleur, visiophone, crémone automatique à galets, gâches intégrées dans le bâti, verrou électronique, de nombreuses options haute sécurité sont possibles. Parlez-en à l’un des conseillers de Cara Fermetures en contactant l’un de nos halls d’exposition de menuiserie sur Melesse, Bruz ou Bain de Bretagne.

Sécurité : ce qu’il faut savoir pour choisir sa porte d’entrée
5 (100%) 1 vote