Maison connectée : piratage ou vol de données, quels sont les risques ?

Les objets connectés sont autant de failles potentielles qui peuvent être exploitées par des personnes mal intentionnées. Le risque de piratage existe-t-il pour les maisons connectées ? Les ouvertures peuvent-elles être hackées ou vos données personnelles volées ?

K-Line : le confort doublé de la sécurité

Détecteur de fumée, téléviseur, pèse-personne, réfrigérateur, les objets connectés abondent dans la maison du XXIe siècle. De nombreuses études ont par ailleurs mis en lumière qu’un hacker met en moyenne moins de trois minutes pour prendre le contrôle des appareils d’entrée de gamme.
La raison ? Des systèmes non chiffrés, pas nécessairement bien conçus en matière de sécurité et surtout, qui ne sont jamais mis à jour.

Alors, la nouvelle porte à ouverture à distance de K-Line peut-elle être piratée ? Un hacker peut-il voler les données de la maison ?

Protection anti-piratage de la porte à ouverture à distance K-Line

Le leader français de la fenêtre en aluminium K-Line a présenté il y a quelques semaines une nouvelle fonction nommée Pilot permettant d’ouvrir ou de verrouiller sa porte d’entrée à distance depuis un smartphone.

Ouvrir ou fermer une porte à distance, voilà qui peut paraître simple. En réalité, la difficulté principale réside justement dans le fait de pouvoir prévenir les intrusions. C’est pourquoi, K-Line a travaillé main dans la main avec Delta Dore, référence française dans le domaine de l’alarme professionnelle.

K-line porte-connectee rennes

Ainsi, la POD (porte à ouverture à distance) présente une triple protection :

  • Contrôle à distance : la fermeture 5 points permet de retarder toute effraction, tout en permettant, via son smartphone, d’ouvrir la porte à ses enfants rentrant de l’école par exemple.
  • Shuntage de l’électronique : vous partez pour le week-end, pour des vacances ? En donnant un tour de clef comme vous le feriez pour une porte ordinaire, vous coupez le système électronique et enclenchez la fermeture 5 points. Aucun risque de piratage possible, la porte n’étant plus pilotable à distance.
  • Box Tydom mise à jour : c’est par cette box conçue par Delta Dore que transitent les informations jusqu’à votre téléphone portable. Celle-ci est mise à jour si nécessaire, rendant fort complexe toute intrusion.

Protection des données de votre maison

Les deux nouvelles fonctions K-Line en matière de domotique – Pilot pour l’ouverture de la porte d’entrée à distance et DETECT pour le contrôle à distance du verrouillage des fenêtres – nécessitent un certain nombre de données relatives au lieu d’habitation. Or, on sait tous que les sociétés sont friandes de ce genre d’informations permettant notamment de vous cibler lors de campagnes publicitaires, de vous démarcher par téléphone ou de vous inonder de courriels.

Parce que ces deux fonctions ont été conçues par K-Line pour offrir davantage de sérénité au quotidien, il semblait logique que cette démarche se fasse jusqu’au bout en garantissant les données de la maison. C’est pourquoi, celles-ci ne sont pas stockées dans le cloud, mais dans la maison. Ainsi, le propriétaire des lieux ne partage ses informations que s’il le souhaite. Les données bénéficient alors de la meilleure protection qui soit.

Maison connectée : piratage ou vol de données, quels sont les risques ?
3 (60%) 1 vote